En 2021, un nouveau rapport en faveur de la vape est sorti au Royaume Uni. Ce rapport est le septième d'une série de rapports indépendants commandés par Public Health England. Ce rapport couvre les dernières données probantes à propos du vapotage chez les jeunes et les adultes en Angleterre. Et la conclusion est sans appel : la vape et les e-liquides jouent un rôle déterminant dans la réduction des fumeurs d’outre-Manche ! Observons cela de plus près… Que dit le nouveau rapport britannique en faveur de la vape ?

De quel œil le gouvernement du Royaume-Uni voit-il les cigarettes classiques ? 

Le gouvernement du Royaume-Uni voit les cigarettes classiques d’un très mauvais œil. D’ailleurs, ce pays veut devenir un territoire sans tabac à l'horizon 2030. Par conséquent, le gouvernement élabore un nouveau plan de lutte antitabac et évalue les réglementations relatives au vapotage. De cette manière, il s'assure que ces règles aident véritablement les fumeurs à arrêter de fumer et à faire baisser leur addiction à la nicotine. 

Pour établir ce rapport, quatre enquêtes récentes à propos du vapotage ont été utilisées : 

  • The Smoking Toolkit Study, 2020 ;

  • Action on Smoking and Health Smokefree Great Britain Adult Survey, 2020 ;

  • L'enquête sur les opinions et le mode de vie, 2019 (OPN) ;

  • L'enquête Internet Cohort Great Britain, 2019 (ICGB).

Et les Britanniques, que pensent-ils de la vape ? 

Au contraire, les Britanniques perçoivent le vapotage comme une simple alternative aux cigarettes classiques, pas forcément moins dangereuse. En effet, seulement 29% des consommateurs d’e-cigarette pensent que la vape est moins nocive que la cigarette classique. De plus, 38% des utilisateurs pensent qu’il est tout aussi dangereux d’inhaler l’un ou l’autre des produits. Enfin, 18% d'entre eux disent ne pas avoir d’avis et 15% d’entre eux considèrent que vapoter est plus nocif que fumer.

Ces chiffres montrent bien que les Britanniques n’ont pas pleinement conscience des nombreux bienfaits de la vape. Ainsi, mettre en place une campagne d’information à propos de la vape est clairement une solution qui fait sens ! 

Quels sont donc les résultats de ce nouveau rapport en faveur de la vape ? 

Outre-Manche, la vape est définitivement le moyen le plus populaire d’arrêter de fumer. Qui plus est, ce rapport montre que les personnes qui ont tenté d’arrêter la cigarette grâce à la vape ont été bien plus nombreuses à réussir

27,2% des fumeurs ont utilisé une vape dans une démarche de sevrage tabagique au cours des 12 derniers mois ! D’ailleurs, les gros fumeurs et fumeurs de longue date privilégient la vape aux médicaments pour arrêter de fumer. Non seulement car la cigarette électronique est moins nocive que la cigarette classique, mais aussi parce que le geste reste. Et parmi les jeunes vapoteurs de 11 à 18 ans, 11,9 % ont déclaré avoir commencé la vape pour arrêter la cigarette ! 

Les principales raisons du vapotage étaient les suivantes : 

  • "pour essayer" ;

  • “parce que j’aime ça”

  • "pour les saveurs".

Quant aux modèles de réservoir, les kits rechargeables (permettant aux utilisateurs de les remplir d'e-liquide) sont les plus populaires. 49,1 % des jeunes de 11 à 18 ans qui fument actuellement préfèrent ce mode de consommation. La plupart des adeptes de la vape (75 %) utilisent des modèles à réservoir. Cependant, l'utilisation des cartouches préremplies a augmenté de 17,6% en 2019 à 34,2% en 2020

Les conclusions du nouveau rapport à propos de la vape, et les nôtres…

Ce rapport affirme sans aucun doute que l’utilisation de la vape aide les consommateurs à arrêter de fumer. En 2020, 27,2% des Britanniques ont utilisé un produit de vapotage pour tenter d'arrêter de fumer et ont réussi. Ainsi, le vapotage est positivement associé à une réussite de sevrage tabagique. D’ailleurs, les médicaments sur ordonnance ont également été associés à l’arrêt de la cigarette. La solution reviendrait-elle à combiner ces deux méthodes pour arrêter de fumer et ne jamais reprendre ?

Commentaires (0)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation sur le site et réaliser des statistiques de visites.